Vous êtes sur : Page d'accueil - Initiatives durables à Meys - Une école et son écoquartier
Thématique :
Structure :
Collectivité

Une école et son écoquartier

Problématique de l’école actuelle : augmentation des effectifs, d’où nécessité de plus de classes, salles plus grandes, mise aux normes énergétiques et d’accessibilité. Difficultés de réhabiliter le bâtiment existant. Opportunité de construire sur une parcelle existante qui demande un aménagement d’ensemble, au cœur du village , à proximité de la salle polyvalente : école primaire et maternelle, espace public de rencontre, accès au cimetière et projection de construction d’habitations ( petit habitat groupé). Les enjeux : construire un bâtiment communal modulable(des salles de classe qui peuvent devenir des salles d’animation ou d’atelier). Favoriser la mixité des usages : rencontre des parents, espaces-jeu tout public, lieu de promenade. Réflexion sur les déplacements et le stationnement (abords de la salle polyvalente, de l’école et problématique de tout le village).

Comment ce projet répond-il...

... à la question Environnementale ?

... à la question Sociale ?

... à la question Économique ?

... à la question de la Gouvernance ?

... à la question Culturelle ?






Les réponses de cette initiative au développement durable

Environnement
Social
Economie
Gouvernance
Culture
Avis du comité de redaction

Environnement :
De nombreuses intentions sur ce projet d’aménagement mais qui n’est pas encore réalisé.
Le BBC est maintenant obligatoire pour toute construction neuve.
Avis à modifier après la réalisation.

Social :
La commune a saisi l’opportunité de construire une nouvelle école en menant une réflexion sur la mixité sociale et sur le dynamisme du village. Une école publique permet à tous les enfants de disposer d’un enseignement gratuit sans discrimination.

Économique :
Une réflexion sur la rationalité du projet et son agrandissement possible a été menée.
Une question demeure sur la sélection des entreprises locales et le choix des filières de matériaux écologiques.

Gouvernance :
La municipalité à fait le pari de l’ouverture en intégrant les personnes concernées (enseignants, riverains, parents d’élèves, technicien, élus…) dés la conception du projet. Une méthode de concertation a été mise en place avec plusieurs séances de rencontres. Ces échanges ont nourri le projet avec des compte-rendus réguliers. Cet exemple de concertation est très différent d’une simple consultation des habitants.

Culturelle :
Le projet d’aménagement n’a pas démontré une dimension culturelle

Échanges autour de cette initiative
  • ULMER André

    réflexion sur le stationnement, avez vous pensez cependant à favoriser la dépose minute, à limiter le goudron (parking enherbé (avec alvéoles ?)) à favoriser la maison nichoir (accepter l’accès à la biodiversité) ?

  • Picsoumeys

    Un vitrine pour des élus locaux, mais à quel prix pour cette commune rurale déjà fortement endettée….

Cette initiative concerne :
Meys