Vous êtes sur : Page d'accueil - Initiatives durables à Monts du Lyonnais - Sel des Monts du Lyonnais
Thématique :
Structure :
Association

Sel des Monts du Lyonnais

Le système d’échange local (Sel) c’est :

  • échanger autrement et librement
  • privilégier le lien plutôt que le bien
  • valoriser le savoir, les savoir faire et la responsabilité de chacun par la coopération, la solidarité et la réciprocité multilatérale.

Le Sel des Monts du Lyonnais a été créé en 1989 avec une vingtaine d’adhérents. Aujourd’hui en janvier 2015, le SEL compte environ 140 adhérents, répartis sur un vaste territoire à cheval sur la Loire et le Rhône.

C’est une association  loi de 1901 qui fonctionne avec une gestion collégiale d’une douzaine de membres. Les échanges se font en monnaie virtuelle ; dans les monts du lyonnais la monnaie utilisée est la « poignée ». Des rencontres/échanges (appelé BLE – bourse locale d’échange) ont lieu régulièrement dans des lieux différents.

Les échanges peuvent être des biens (objets, légumes, fruits,..), des services (couture, bricolage, mécanique, co-voiturage, massages…), des savoirs (soutien scolaire, informatique, jardinage,…). Un journal du SEL est publié deux fois par an avec les offres et demandes des adhérents et quelques informations générales.

Comment ce projet répond-il...

... à la question Environnementale ?

... à la question Sociale ?

... à la question Économique ?

... à la question de la Gouvernance ?

... à la question Culturelle ?





Liens :

Contact de l'initiative :

Nom : Sel des Monts du Lyonnais
Adresse : 14, Domaine du Parc, 42330 Saint Galmier
Email : selmontsdulyonnais@gmail.com


Les réponses de cette initiative au développement durable

Environnement
Social
Economie
Gouvernance
Culture
Avis du comité de redaction

L’humain a une place prépondérante dans la dynamique du SEL ce qui  permet de créer du lien social allant au-delà d’un simple échange d’objets ou de services. C’est une démarche qui donne une valeur très différente aux biens et services – une valeur d’usage et non une valeur purement économique.

Échanges autour de cette initiative
  • Thierry

    Le premier SEL s’est créé en Ariège au début des années 90. Mais des expériences à l’étranger avaient commencé dans les années 80. Il faut souligner l’importance d’une monnaie parallèle qui n’est pas thésaurisable et délocalisable. C’est la spécificité du SEL qui peut dynamiser une économie locale et faciliter les échanges de savoirs faire.
    Quand l’euro devient la propriété des plus riches et les règles sont dictées par la « banquocratie », la mise en place de systèmes d’échanges parallèles est la solution d’une liberté et d’une dignité retrouvée. C’est cela l’originalité des SEL.

  • Perrine

    Belle initiative…

  • ça m’prend la tête

    Si je participe à un Système d’Echange Local, je demanderai que la monnaie utilisée soit la « cacahuète ».

Cette initiative concerne :
Monts du Lyonnais