Vous êtes sur : Page d'accueil - Initiatives durables à Monts du Lyonnais - L’aménagement des centres bourgs en question
Thématique :
Structure :
Association

L’aménagement des centres bourgs en question

Tout a commencé par la réalisation d’une étude confiée à 5 étudiants de l’institut d’urbanisme de Lyon. Le Conseil Local de Développement (CLD) a souhaité, début 2010, contribuer à la réflexion et aider à la recherche de solutions sur le phénomène de périurbanisation qui touche les Monts du lyonnais. Les étudiants ont mené un diagnostic sur le fonctionnement des 5 bourgs-centres de St Martin en Haut, St Laurent de Chamousset, Ste Foy l’Argentière, St Symphorien sur Coise et Chazelles sur Lyon, pour ensuite proposer des améliorations. Ces travaux ont été menés en collaboration avec les maires des communes concernées. Ils sont disponibles sur demande. Pour aussi faciliter l’accès à ces réflexions au plus grand nombre d’habitants, le CLD a rédigé une brochure distribuée dans toutes les boites aux lettres des Monts du Lyonnais. Une soirée organisée cinéma Paradiso et un micro trottoir animé par le centre socio-culturel des Hauts du Lyonnais ont aussi permis à la population de s’interroger sur le sujet.

Comment ce projet répond-il...

... à la question Environnementale ?

... à la question Sociale ?

... à la question Économique ?

... à la question de la Gouvernance ?

... à la question Culturelle ?





Les réponses de cette initiative au développement durable

Environnement
Social
Economie
Gouvernance
Culture
Avis du comité de redaction

Les +
Cette démarche démontre concrètement comment il est possible d’engager une réflexion partagée sur l’aménagement des villages en intégrant des jeunes, des décideurs, des habitants et des compétences d’urbanistes. La façon d’animer cette initiative permet à plusieurs sensibilités de s’exprimer. Le regard des élus dans les entretiens, des habitants par le micro trottoir, des urbaniste par leur étude, et des différents acteurs du territoire par une restitution collective au cinéma Paradiso.
Cette initiative illustre très bien les leviers, les outils et les exigences d’une gouvernance du développement durable.

L’initiative n’engage rien sur la dimension environnemental, social, et économique, mais elle apporte des éclairage non négligeable pour les prises de décisions futures.

L’usage de l’outil du micro trottoir est un atout pour développer la dimension culturel. Elle ne semble pas avoir fait l’objet d’une réflexion particulière au regard du développement durable.

Les -
Il n’y a pas de moins repéré pour cette initiative

Échanges autour de cette initiative
Cette initiative concerne :
Monts du Lyonnais