Vous êtes sur : Page d'accueil - Initiatives durables à Monts du Lyonnais - Collecte et valorisation du Colostrum bovin – Association Colostrum des Monts du Lyonnais
Thématique :
Structure :
Association

Collecte et valorisation du Colostrum bovin – Association Colostrum des Monts du Lyonnais

L’Association Colostrum des Monts du Lyonnais loi 1901, née en 2014, a pour objectif d’organiser la valorisation du colostrum bovin excédentaire, et notamment sa collecte, son stockage, sa transformation et sa commercialisation. Dans la continuité d’une dynamique initiée en 2009 par divers acteurs locaux, l’Association porte un projet innovant de valorisation d’une matière première : le colostrum. Au delà de la valorisation économique sur le long terme, le projet comporte un intérêt pour l’amélioration technique de la conduite de l’exploitation et la fédération de différentes forces vives du territoire (agriculteurs, entreprises, collectivités etc.). En 2015, l’Association comporte une vingtaine d’adhérents.

La Communauté de communes Chamousset en Lyonnais, à l’initiative du projet, a reçu le 10 octobre 2011 la Marianne d’Or de la meilleure initiative intercommunale du Rhône, par l’Association des Maires du Rhône et le Journal Le Progrès.

Elle est ses partenaires ont reçu le 18 septembre 2013 le Coup de cœur de l’économie dans la catégorie « Agriculture Économie sociale et coopérative » par le Journal Vox.

Le colostrum, matière première valorisée par l’Association, est sécrété par les femelles mammifères durant les premiers jours après la naissance. Le colostrum bovin contient de nombreuses molécules biologiquement actives, telles que les immunoglobulines (IgG) et des facteurs de croissances, des acides gras, des vitamines… qui ont des applications potentielles en tant que produits de santé, nutraceutiques, cosmétiques et autres.

Comment ce projet répond-il...

... à la question Environnementale ?

... à la question Sociale ?

... à la question Économique ?

... à la question de la Gouvernance ?

... à la question Culturelle ?





Documents attachés (fichier pdf) :

Contact de l'initiative :

Nom : Association Colostrum des Monts du Lyonnais
Adresse : Pépinière d'entreprises innovantes - AXONE, 69930 Saint Clément les Places
Email : colostrum.mdl@gmail.com
Téléphone : 04 74 70 68 87


Les réponses de cette initiative au développement durable

Environnement
Social
Economie
Gouvernance
Culture
Avis du comité de redaction

La nécessité d’une filière de congélation pour maintenir la qualité du colostrum ainsi que le transport est particulièrement énergivore. La mise en place de cette collecte est particulièrement innovante et nécessite de nombreux partenariats. C’est une ouverture sur de nouvelles connaissances pour les éleveurs qui devrait leur apporter un revenu supplémentaire. Toutefois, l’utilisation de ce colostrum respecte-t-il les animaux, l’humain et l’environnement ?

Échanges autour de cette initiative
  • ça m’prend la tête

    On dirait de l’or ce colustrum ! Collecte, stockage, transformation, distribution, ça doit couter un bras et combien d’émission de gaz à effet de serre au final ?

    Si ça permet aux agriculteurs de s’orienter vers des pratiques plus respectueuses de la santé de leurs animaux, comme ils écrivent, c’est vraiment bien. Mais c’est un comble pour des éleveurs ! J’espère qu’ils ne feront pas des fermes usines dans lesquelles le lait deviendra le sous produit du colustrum, comme l’usine à mille vaches qui fait de la merde pour le méthananiseur et brade le lait.

    Ché plus où j’en suis avec le développement durable !

  • Domino

    Il s’agit de colOstrum et non de colUstrum. Ce n’est pas comparable avec les Milles vaches, et le colostrum ne peut pas remplacer le lait! Ce sont deux produits très distincts, qui n’ont pas les mêmes composants et ne sont pas du tout sur les mêmes volumes! On ne peut pas faire tous les laitages actuels avec du colostrum. L’idée du projet me semble être axée sur la création d’une valeur ajoutée, et la possibilité pour les agriculteurs d’avoir un complément de revenu « facile », puisque le colostrum existe de fait dès lors qu’il y a du lait. Concernant les émissions de gaz à effet de serre, il faut bien noter qu’il s’agit d’une matière actuellement jetée aux ordures… Si on compare l’un et l’autre des traitements, qu’est-ce qui vaut mieux? C’est la grande question de l’économie circulaire… C’est surtout dommage qu’une entreprise locale ne s’intéresse pas à la transformation de ce colostrum, cela permettrait de le valoriser plus facilement et de réduire les émissions de gaz. Je trouve que l’idée est bonne, il y a un réel potentiel sur cette matière première! Moi je dis BRAVO aux agriculteurs qui sont dans cette démarche! Et oui, le colostrum c’est de l’or! =)

Cette initiative concerne :
Monts du Lyonnais