Vous êtes sur : Page d'accueil - Initiatives durables à Montrottier - Chaudière bûches-granulés couplée à des panneaux solaires thermiques
Thématique :
Structure :
Particulier

Chaudière bûches-granulés couplée à des panneaux solaires thermiques

Dans mon habitation, le chauffage était produit par une chaudière bûches de 30 ans avec un mauvais rendement et une production de chaleur très irrégulière (posant des problèmes pour un plancher chauffant). L’eau chaude était produite par un cumulus, lui aussi très vieux. La décision a été prise de changer ces deux appareils afin de :

– produire des calories a partir de l’énergie solaire et du bois

– réduire les couts d’énergie

– participer à la réduction des Gaz à effet de serre.

En 2010, nous avons opté pour une chaudière avec deux brûleurs (bûches et granulés) et 10m² de panneaux solaires aux sols (par contrainte mais aussi pour permettre une meilleure orientation et inclinaison des panneaux et également pour pouvoir les couvrir facilement en été quand trop d’eau chaude) et des ballons tampons. Les ballons tampons (1000 et 600 litres) sont chauffés par les bûches et/ou les granulés et/ou le soleil. L’eau chaude est produite à partir des calories de ces ballons tampon soit pour l’eau chaude sanitaire soit pour le chauffage.

Comment ce projet répond-il...

... à la question Environnementale ?

... à la question Sociale ?

... à la question Économique ?

... à la question de la Gouvernance ?

... à la question Culturelle ?





Témoignage concernant cette initiative :

Ce mode de production de chaleur demande une surveillance de tous les jours (surtout si on utilise peu de granulés). Il faut composer avec la météo et avec le nombre de personnes présentes dans le foyer. Il faut enlever les cendres, ramoner (une fois par an), nettoyer l’ensemble de la chaudière au moins une fois par an. Il faut un an pour s’habituer à la gestion de ce mode de production d’énergie. Si vous souhaitez une gestion plus automatisée, optez pour l’utilisation de granulés.

 

De plus cela nécessite un peu de maintenance: il faut démonter et nettoyer les turbulateurs une fois par an. Ce n’est pas très compliqué pour un bon bricoleur. Il faut compter 2 heures de travail.

Si les 2 ballons sont pleins en calories (affichage de 80 degrés tous les 2) et que l’on doive s’absenter plusieurs jours, alors je couvrirai les panneaux.

Contact de l'initiative :

Nom : Bernard Chaverot
Adresse : La Croix Matillon, 69770 Montrottier
Email : bernard.chaverot@orange.fr
Téléphone : 04 74 70 17 63


Les réponses de cette initiative au développement durable

Environnement
Social
Economie
Gouvernance
Culture
Avis du comité de redaction

Environnement : Si l’ancienne chaudière générait des particules c’est parce qu’elle avait un mauvais rendement. Couplée à des ballons de stockage elle fonctionne à plein régime en réduisant les particules imbrulées. Le solaire et le bois viennent dans cette initiative se substituer à l’électricité (produite en majorité par des centrales nucléaires) utilisée pour l’eau chaude sanitaire.

Un petit bémol sur les consommations de bois. Voir le chapitre économie suivant.

Économie : La réduction d’énergie est considérable en passant de 13 547  à 4 576 kWh.

Mais la consommation de bois reste importante, cette maison doit être énergivore (10t de bois représente environ 200 kWh/m2/an soit 4 fois plus qu’une habitation basse consommation). L’isolation serait un complément intéressant.

L’utilisation de bois local et l’installation par une entreprise des Monts du Lyonnais enrichit l’intérêt économique du projet.

Échanges autour de cette initiative
Cette initiative concerne :
Montrottier